Le monde professionnel bouge : prenons de la hauteur pour y faire face !

POURQUOI    Nous vivons une période où le progrès peut être à la fois enthousiasmant et angoissant. Pour bouger professionnellement, il est parfois nécessaire de vaincre nos appréhensions, repérer certains freins, distinguer et dynamiser nos attraits… Ce blog a pour objectif principal d’explorer les solutions permettant d’engager ces processus de réflexion.  Lire la suite

Certification Coach

le Cercle National du Coaching (#CNC) vient d’attribuer, à Jean-Louis Vincent, la certification #coach niveau référent (top niveau pour le CNC) .

 

CPF, CIF pourquoi construire des usines à gaz ?

J’avais entendu parler de simplification des démarches !!! Pourquoi ériger des barrières à l’encontre des objectifs visés ?

Situation 1 : Financement d’un accompagnement à la VAE

Madame X veut réaliser une VAE et effectue une demande de prise en charge par le Fongecif IdF. Celui-ci ne prenant pas en charge la totalité du coût, cette personne demande un co-financement par son CPF. L’OPCA dont dépend cette personne lui répond négativement pour la raison qu’elle a déjà un accord du Fongecif. Conséquence, l’accompagnement ne pourra se mettre en place. Quel intérêt pour le salarié ? Quelle cohérence avec les objectifs de la réforme de la formation ?

Situation 2 : Financement d’un bilan de compétences

  1. Mi février 2017, Madame Y, cadre, vient de s’inscrire à Pôle Emploi suite à une rupture conventionnelle de contrat. Elle souhaite réorienter sa carrière et afin de mettre en place une recherche efficace, prévoit de faire un bilan de compétences. Après avoir rencontré plusieurs CBC, cette personne opte pour notre organisme. Le devis dépasse de quelques centaines d’Euros le montant de la prise en charge de 1500 € par Pôle Emploi. Le devis est refusé malgré une remise de 17 % consentie suite à échange avec le conseiller Pôle Emploi qui a pris contact avec notre organisme. Nouvelle demande de la candidate qui indique prendre en charge personnellement le différentiel. Nous sommes maintenant en mars et Pôle emploi ne finance plus désormais que 900 €. Perte directe de 600 € pour l’intéressée qui réitère néanmoins sa volonté d’effectuer son bilan avec nous et d’en assumer les conditions financières. Nécessité de passer de nouveau devant une commission d’étude Pôle Emploi …… nous sommes en juin, rien n’a abouti. A la question que cette personne pose à son conseiller Pôle Emploi afin de connaître la date de réponse, il lui a été indiqué que tout était bloqué pour raisons électorales. J’ai ressenti une baisse réelle de dynamisme de la part de cette personne.

Moralité : pour quelques centaines d’euros en février, cette personne a perdu déjà 3 mois ½ dans sa recherche d’emploi. Combien coûte un mois de rémunération cadre à Pôle emploi, n’y a-t-il pas gabegie ? Vouloir jouer les « acheteurs » sur les seuls critères de coût est-il vraiment raisonnable et représente-t-il une gestion saine des deniers publics, de respect des personnes et de leur capacité d’autonomie dans leur réflexion de carrière ? Aurait-on idée, par exemple, de demander le prix d’une voiture sans autre critère ?

Situation 3 –  restriction du champ d’application du CPF :

Une participante à un bilan de compétences vise un BTS Diététique en cours par correspondance dans le cadre d’un CIF. Pour améliorer ses probabilités de réussite, elle souhaite effectuer la remise à niveau préalable liée à cette formation. La durée totale Mise A Niveau + BTS est supérieure à la durée du CIF possible. Le CPF n’est pas mobilisable pour la RAN qui n’est pas qualifiante. Où se trouve la cohérence avec les objectifs visés de qualification par le CPF ? Ne peut-on pas faire confiance à l’autonomie du possesseur du CPF pour construire son projet et mobiliser à bon escient son compteur d’heures ?

 

 

Grand Oral des candidats aux élections en matière de formation

Le grand oral s’est tenu le 19 avril.

Par l’intermédiaire du Cercle National du Coaching, il a été possible de poser des questions qui apparaissent cruciales pour les TPE de formation, les Consultants-Formateurs Indépendants et les Personnes inscrites à Pôle Emploi et qui ne peuvent malheureusement pas bénéficier,dans les faits, du Bilan de Compétences via le CPF. ce droit est pourtant acquis depuis le 1er janvier 2017

questions posées de ma part

Le bilan de compétence pour les travailleurs privés d’emploi : une fois encore les espoirs semblent sacrifiés par une mauvaise volonté ambiante.

J’ai été enthousiasmé, à la lecture du décret du 8 août 2016, de découvrir l’intégration du Bilan de Compétences dans le cadre du CPF : une possibilité intelligente de gestion autonome et de sécurisation de son propre parcours professionnel.

Ayant travaillé de longues années comme prestataire pour l’Anpe et Pôle Emploi, je connais l’importance de mener un travail de fond. Il semblait enfin possible de pouvoir proposer aux personnes les plus fragilisées des prestations qui leur permettaient de prendre en main la sécurisation de leur parcours professionnel.

Nous attendions le début de l’année 2017 avec impatience.

Quelle erreur ! Si l’idée était bonne les conditions de mise en œuvre ne le sont hélas pas. La prise en charge dans le cadre du CPF pour les personnes inscrites à Pôle Emploi sera à partir de fin février d’un montant de 840 €.

Aucun OPCA ne finance de bilan à un tarif aussi bas. Le tarif du fongecif Ile de France, est de 1750 € tarifs d’ailleurs inchangés depuis 2007, il devrait avoisiner les 2000 € selon d’évolution normale des prix. De nombreux OPCA financent plus largement cette prestation. Il est probable qu’ils sachent que les compétences nécessaires au travail à mener sur un  #bilan_de_compétences ne se bradent pas.

La mise en place de Datadock et de la définition des 6 critères auxquels les organismes de formation doivent maintenant souscrire laissent également à penser que la notion de qualité est recherchée par le législateur.

Il semblerait donc que la loi soit dévoyée par le manque de moyen mis en face.

Il est fort probable que le travail effectué lors d’un bilan de compétences de qualité produit un retour sur investissement important comme par exemple la dynamique, la re-structuration de la personne, la définition d’un projet professionnel par le participant, projet qui ne peut se mettre véritablement en place qui si le participant l’a élaboré, construit, choisi, qu’il se l’est approprié. Pour effectuer ce travail il convient de mettre en face des compétences, une posture de consultant aguerri sous peine de ne faire du que du court terme.

 

Aurai-je mal compris, ce que j’espère, ou une fois de plus les personnes en recherche d’emploi et/ou de réelle intégration devront-elles se confronter à de fausses espérances et à des ersatz de prestations qui ne pourront pas les tirer vers le haut.

 

Jean-Louis Vincent,

Comment sécuriser un document envoyé en dématérialisé

Vous devez adresser des documents texte (word, writer, libre office, ….), mais tenez à ce que le destinataire ne puisse rien y modifier, ou que seul le destinataire puisse ouvrir le document ?

Le simple enregistrement sous .pdf n’offre pas cette garantie, certains logiciels permettent de modifier tout ou partie.

Voici une procédure, simple après quelques utilisation, pour en augmenter la sécurisation.

Testez,

Pour lire ce document vous devrez entrer le mot de passe « sécurité » et ne devriez ni pouvoir le modifier, ni pouvoir l’imprimer.

Vous pourrez donner plus ou moins de possibilités au destinataire suivant vos choix.

sécurisation du document

 Merci à Frédéric Marié pour son intervention et à Christine Pelliet pour
l’organisation de ce webinaire dans le cadre du Sycfi Ile de France

 

les priorités 2017 du Fongecif IdF en matière de bilan

Les priorités

 

 

Comment demander mon bilan sur mon espace CPF ?

mode d’emploi, tutoriel

Bon courage,

 

le RP CFI via you tube

Quelques minutes de présentation du RP-CFI

L’inscription au Répertoire Professionnel des Consultants Formateurs Indépendant, qui vient d’être inscrit sur la liste du CNEFOP, atteste donc d’un professionnalisme reconnu entre autre par l’Etat.

 

certification des organismes de formation

* Mardi 3 janvier 2017 : le CNEFOP inscrit la qualification RP-CFI sur la liste des certifications qui attestent de la réponse des organismes de formation aux nouvelles exigences qualité.
Ceci signifie que les Consultants Formateurs Indépendants inscrits au Registre Professionnel des CFI  présentent en tant que tel toutes les assurances face aux nouvelles normes en matière de formation.
JLV présente donc deux certifications ou qualifications inscrites sur cette liste :
          – l’inscription au RP-CFI
          – la certification par l’ICPF & PSI

Enfin, c’est arrivé !!!! Le Bilan de Compétences accessible par le CP

 

Le bilan de compétences à la portée de la plupart d’entre nous (publics jeune, en recherche d’emploi, salarié(e) avec peu d’années d’expérience ….)

A partir du 1er janvier, la loi El Kohmri vous permet de financer le Bilan de Compétences dans le cadre de votre Compte Personnel de Formation (CPF)

Mais en fait, le bilan de compétences, à quoi sert-il ??????

Le bilan de compétences vous permet :

  • d’être écouté(e)
    • sur vos projets professionnels
    • sur vos envies, vos aspirations
    • mais aussi vos doutes, vos peurs, craintes
  • de faire le point sur vos compétences
    • professionnelles
    • bénévoles
    • extra-professionnelles, d’ordre privé
  • de mener avec le (ou la) consultant(e)
    • une réflexion dans un climat de confiance, de confidentialité totale et de respect de votre singularité.
    • une construction professionnelle et personnelle qui prend en compte qui vous êtes, votre environnement, votre parcours de vie, vos capacités et incapacités, …. sans être dans le jugement.
    • L’élaboration de votre ou vos projets à partir des compétences acquises, à acquérir et de vos possibilités à vous investir.

Le bilan de compétences peut vous conduire à :

  • évoluer au sein de votre entreprise ou structure
  • évoluer hors de votre entreprise ou structure
  • changer de voie, de métier
  • engager une qualification par différents moyens (Validation des Acquis de l’Expérience (VAE), Congé Individuel de Formation, mobilisation de vote CPF, E-learning …..
  • considérer que votre poste actuel est celui qui vous convient le mieux, après  réflexion.

Chaque bilan est unique, le consultant vous accompagne, propose ses réflexions afin que vous puissiez faire vos choix, prendre vos décisions en connaissance de cause, en personne éclairée.

Jean-louis Vincent, Consultant-Formateur Indépendant, responsable de JLV

« Older posts